Zapping 111110010

Les députés disent oui à Manuel et les écossais disent oui au Royaume Uni. Deux bonnes nouvelles qui rendent triste. On aurait bien voulu le coup de pied dans la fourmilière, le saut vers l’inconnu, le retour de l’aventure mais objectivement, mieux valait dire oui. Et cet éternel retour du petit Nicolas distillé jour après jour par la propagande qui nous met face à notre impuissance et à notre médiocrité, quelle consternation…

Zapping 111110001

Là où le social a été détruit, la culture libérale invente le lien social pour essayer de le faire revivre. Elle le décline en réseaux, partenaires, médias, jeux sociaux, tout un tas de mots qui n’ont pas besoin d’être sociaux pour représenter le social mais qui permettent de jouer la comédie du social et de se persuader qu’il existe encore.

Zapping 111110000

Chez Emmanuel, ministre de l’économie libérale, des délocalisations, de l’exil fiscal et de la spéculation, la haine des pauvres surgit de manière fulgurante au détour d’une interview anodine. Au-delà du mépris : les excuses auxquelles personne ne croit. Et les médias qui, statistiques sur l’illettrisme à l’appui, justifient l’injustifiable. Et la double peine des pauvres : après leur avoir fermé les portes de l’école, leur reprocher de n’avoir pas étudié. Et les limites du pire toujours repoussées.

Zapping 111101110

Manuel, premier ministre des riches, imaginait-il tirer une quelconque reconnaissance de son allégeance à Pierre, le fils de, patron des patrons ? Mauvais calcul, il subit le destin humiliant des traîtres. Pour être respecté, il faut résister, s’imposer, pas se vautrer aux pieds de son maître. Devant un tel aveu de faiblesse, l’autre, aveuglé d’arrogance et de cynisme, enfonce le clou. Moins de salaire, plus de flexibilité, moins de jours fériés et il garantit sans rire et sans signer des milliers – pourquoi pas des millions –  d’emplois. Les congés payés ? Évidemment qu’il y pense, il attend juste que Manuel récupère un peu avant une nouvelle baffe.

Zapping 111101011

Plans longs, une lenteur certaine, le film est taillé pour l’acteur. Houellebecq joue son propre rôle, il est excellent sans forcer, nature. Sans doute son allure de clodo destroy lui a-t-elle permis de passer à travers la censure du politiquement correct. « Un pareil épouvantail dénonçant l’enfer moderne, ça ne peut que nous servir » ont dû penser les dieux libéraux. Pas certain que ce soit un bon calcul.

Zapping 111101001

Il fut une époque où on écrivait « Liberté Egalité Fraternité » au fronton des écoles et des mairies. Ambitieux programme. Aux heures sombres, « Travail, Famille, Patrie » annonçait le pire. Aujourd’hui, il faudrait une multitude de devises. Pour l’élite mondialisée : « Argent et pouvoir ». Les politiques, « Cynisme et trahison ». Les bobos, « Europe, Consommation, Ecran ». Les bimbos botoxées « Amour gloire et beauté ». Les pauvres, « Précarité, indigence, Isolement », « Chômage, allocations, désindustrialisation », « Vive la crise ! » Ou, à la manière d’Orwell « La pauvreté, c’est la richesse.», « L’esclavage, c’est la liberté.»  Pas facile de choisir…

Zapping 111101000

L’école américaine doit éduquer les masses. Au pays du Bien, on a abandonné l’instruction depuis longtemps et c’est Michèle, l’épouse du prix Nobel de la paix va-t-en guerre qui se charge de la besogne. L’ambition est faible : inculquer aux pauvres le bien fondé d’une nourriture équilibrée afin d’éviter l’obésité. On aurait pu croire à un accueil favorable de cette louable intention mais les gros, vindicatifs, se déchaînent sur les réseaux antisociaux pour réclamer leurs chips, hamburgers et sodas à grands renforts de moqueries et d’insultes. C’est qu’ils tiennent à leur boulimie de plaisirs immédiats les bougres ! Et c’est l’image boursoufflée de ce monde difforme mais conforme qu’ils renvoient à la figure de la présidente bienfaitrice, la consommation poussée jusqu’à l’absurde revendiquée par ceux qui en crèvent, le suicide cannibale en réponse au carnaval de la maison blanche.

Zapping 111100101

Une nouvelle illustration de la convergence idéologique entre la droite et la gauche avec la dernière péripétie gouvernementale : la suppression de la pénalisation des clients de prostituées. Selon le libéralisme de gauche, la prostitution se justifie par le respect de la liberté individuelle, selon le libéralisme de droite par l’assimilation du corps à un capital à rentabiliser. Logiquement, la gauche, pour se rassurer, se félicite de l’existence d’un syndicat de « travailleuses du sexe « , la droite salue l’émergence d’un nouveau marché. Depuis les années 50 les situationnistes et leurs successeurs décrivent ce jeu de fausse opposition. A la gauche la gestion sociétale, à la droite la gestion économique, ensemble la mondialisation libérale.

Zapping 111100100

Les Mistral, une question d’honneur, de cohérence, de crédibilité et, le plus drôle,  de prudence. La propagande antirusse du quotidien régional atteint des sommets. La réalité en sera l’exact contraire : incohérence,  discrédit, déshonneur et surtout, imprudence. Le déclin, c’est cette volonté de se vassaliser,  d’obéir, d’agir contre ses intérêts, de n’avoir pour vue que celle des autres, de chercher à plaire sans y parvenir.