Zapping 1000010011

L’inexorable progression du chômage amène François, ministre du travail et du chômage à reconnaître l’échec de sa politique. Ces lamantations ne l’empêcheront pas de continuer à appliquer les mêmes recettes inefficaces en priant pour que la main divine du marché lui soit enfin favorable. Il s’adonnerait volontiers à quelques sacrifices rituels afin de s’attirer la bonne grâce des augures, supprimer les contrats de travail  à durée indéterminée, baisser les salaires, augmenter les impôts par exemple.

Zapping 1000010010

Renier le libéralisme, la consommation de smartphones, de voitures, de fringues, de gadgets à gogo, passer de l’abondance et du gaspillage à l’usage réfléchi,  trouver des modes de satisfaction plus sociaux que narcissiques, qui, à part quelques marginaux ridicules – et ridicules pour cette raison précisément – en est capable aujourd’hui?

Zapping 1000010001

Pauvre Manuel, il a déclaré sa flamme au patron des patrons qui l’a éconduit, il a tenté de séduire ses homologues anglais et allemand sans plus de succès. Par dépit,  il tend la main à un petit caporal centriste qui le snobe et le méprise. Enfin, une fronde recurrente au sein de son propre parti met en doute sa ligne libérale. N’y aura-t-il aucune bonne âme pour cajoler ce pauvre narcisse en quête d’amour?

Zapping 1000001111

Il fut un temps où les poètes se moquaient de l’utilitarisme, défendaient la beauté et l’utilité de l’inutile. « Tout ce qui est utile est laid, l’endroit le plus utile d’une maison, ce sont les latrines » disait Gautier qui ne connut pas Duchamp. A l’heure de l’obsolescence programmée, où seuls comptent l’argent et la gloire, la beauté laisse la place à la séduction et l’art n’existe que par les caprices de milliardaires dégénérés.

zapping 1000001101

Au paradis libéral, la lutte des riches contre les pauvres ne connaît aucun répit. Sur les côtes bretonnes, la chasse aux mobil-homes est ouverte. Pas sur les terrains de camping où les villages entiers de caravanes se créent en toute légalité à des prix exorbitants, ce sont les petits terrains familiaux des gens du coin qui sont dans le collimateur. Adieu week-ends et vacances tranquilles, une loi opportunément votée permet d’exproprier au profit des communes qui ne tarderont pas à vendre à des citadins bâtisseurs de demeures sécurisées. Et comme les pauvres se défendent, on les rend responsables des algues vertes, de la pollution. Vu d’en haut et depuis toujours, c’est sale les pauvres.

zapping 1000001100

Au paradis libéral, hors de question de rendre l’esclavage moderne moins insupportable en améliorant les conditions de travail, les salaires ou en essayant de rendre les tâches plus humaines. C’est pourquoi on a inventé le chômage. Pire que l’employé jetable, le chômeur jeté. Et le smicard en contrat à durée indéterminée devient un aristocrate que le chômeur envie. Même si elles ruinent la santé et détruisent la pensée, on préférera toujours les contraintes du travail à l’humiliation du chômage, de la marginalisation, de la survie grâce aux allocations.

Zapping 1000001010

Quand toute sa vie, on ne peut que subvenir à ses besoins élémentaires, manger, dormir, avec l’impossibilité de changer de condition et la crainte permanente de perdre ce minimum, on est un esclave. Et si les rescapés de Gad ont le cœur gros en reprenant le travail sans savoir quel sera leur nouveau poste, ce n’est pas, contrairement à ce qu’ils affirment, parce qu’ils pensent aux copains licenciés, mais parce qu’ils comprennent parfaitement que comme les esclaves, ils n’existent pas, ils ne sont que des intermédiaires entre les porcs qui entrent dans l’abattoir et les barquettes de viandes qui en sortent, qu’ils ont moins de réalité que ces barquettes qu’ils produisent.

Zapping 1000001001

Quand le propagandiste du vingt heures a abordé le thème du cancer par le biais d’une charmante créature aux gènes maudits qui raconte comment elle a décidé de subir une ablation des seins à titre préventif, j’ai changé de chaîne. Et là, un clone du précédent diffuse un reportage sur le même thème avec la même personne. Evidemment, il ne peut y avoir eu concertation, pourtant, il ne s’agit pas d’un hasard. C’est juste l’intelligence du mal.

Zapping 1000010000

On connaît la roulette Russe pratiquée par les mauvais garçons, les drogués, les mercenaires qui, pour quelques dollars, font de la mort leur compagne. C’est un peu différent chez Gad. C’est le patron qui, pour une mort sociale, met le canon sur la tempe de ses ouvriers. Ils confessent ne pas avoir dormi, s’attendre au pire. Rides, yeux cernés, impossibilité d’évoquer l’indicible. Appelés par ordre alphabétique, comme du bétail – ils sont du bétail – ils restent ou on les jette sans qu’ils sachent pourquoi. Ceux qui restent commencent demain, à l’aube. Que l’on perde ou gagne, on pleure. Comme pour l’holocauste, les rescapés ont honte de leur survie. Et ils tournent le dos à la caméra. Les journalistes s’en réjouissent, les images sans visages leur suffisent, ils tiennent leur scoop. Quand on perd à la roulette Russe, on meurt, tout disparaît. Chez Gad, on meurt et on vit encore. Existe-t-il une pire violence ?

Zapping 1000001111

Selon sa sensibilité, on peut voir dans la structure gonflable verte érigée place Vendôme à l’occasion de la foire internationale de l’art contemporain un sapin ou un godemiché géant. Un plaisantin s’est amusé à la crever, elle gît, fripée et difforme, et provoque une amusante querelle entre tenants de la libre expression artistique (les gauchistes) et défenseurs de la morale et du bon goût (les fachos). Les pauvres. On comprend leur besoin d’invectives. D’accord sur tout, adoration de l’entreprise, dévotion à l’Europe, haine des pauvres, mépris des fonctionnaires, il ne leur reste que cette baudruche pour se persuader qu’ils sont différents.

Zapping 1000001110

Selon le propagandiste du vingt heures, l’aide au logement, l’APL, serait à l’origine de l’augmentation des loyers. Radio trottoir à l’appui, il propose logiquement de la réduire ou mieux, de la supprimer. Punir les pauvres, comme d’habitude. Encadrer le prix des loyers pour en contenir la hausse, son assistant économique au crâne luisant le confirme : impossible, liberticide.

Zapping 1000001101

Gros titre à la une du quotidien régional « La traque des fraudeurs s’intensifie ». Il s’agit de la traque des pauvres évidemment. Pour les riches  fraudeurs, il utilise des termes moins clivants « exilés fiscaux » par exemple et il ne lui viendrait à l’idée d’en annoncer la traque.